12 févr. 2009

Une ZAP à De Rochebelle

Eh bah non, pas pour l'instant! Mais les démarches semblent avancer (même si c'est pas mal de côté) et je vois de l'optimisme chez les membres du conseil étudiant! Voici un courriel que j'enverrai à mon directeur de niveau :
«

Bonjour Monsieur :-)

Je vous écrit pour vous faire part d'une nouvelle avancée dans le domaine des nouvelles TIC en éducation, une innovation nous venant de l'école secondaire François-Bourrin ainsi que du collège Champlain-St.Lawrence. Je ne sais pas si vous savez ce qu'est ZAP-Québec : http://www.zapquebec.org/quoi.php . Les 5 premières lignes en disent assez ;-)

Bref, les deux écoles citées ci-haut ont fait appel à l'organisme ZAP-Québec pour donner à leurs élèves un accès Internet sans-fil dans l'école... Les chiffres de janvier 2009 sont clairs : respectivement 470 et 460 utilisations de l'accès wi-fi, ce qui en font les deux plus visitées du réseau! Je trouve ça fantastique :-) Je crois qu'il se trame quelque chose dans le conseil étudiant à propos justement d'un accès Internet aux élèves, j'entends dire des choses mais je pense qu'ils n'envisagent pas toutes les possibilités qui s'offrent à eux et trouve qu'il serait intéressant, entre autres, de regarder vers ZAP-Québec.

Avoir une ZAP apporte beaucoup d'avantages comparé à installer sa propre borne. Entre autres, pour accéder à Internet avec une ZAP il faut s'identifier. Cela permet à ZAP-Québec de tenir des statistiques, de laisser un beau petit message aux gens qui abusent des choses et, surtout, de faire passer les utilisateurs par une page accueil (la page de connexion), laquelle est mise à la disposition du propriétaire de la ZAP (donc l'école, le commerce, la bibliothèque municipale ou whatever...) pour pouvoir faire des annonces ou passer un message aux usagers de la connexion. Et comme tout est toujours parfait avec de tels organismes, ZAP-Québec a une équipe de techniciens bénévoles fortement expérimentés pour l'installation du matériel et toutes sortes de dépannage qui peuvent à l'occasion être nécessaire. Ou sinon Daniel B. peut le faire, mais je crois que l'équipe de ZAP-Québec peut faire une meilleure job que ce qui serait fait par n'importe qui d'autre... Il faut aussi dire que le pare-feu de l'école tiendrait sur la ZAP, ce ne serait pas plus 'free for all' que dans le lab d'info. Aussi, comme l'a fait la Ville de Québec sur ses ZAP dans les bibliothèques municipales, on peut bloquer tous les téléchargements pour ainsi éviter les vols de bande passante ;-) Tout ce qu'il faut à ZAP-Québec c'est que vous payiez Internet et une cotisation annuelle au réseau (de mémoire ~50$).

Bref, moi je dis ça comme ça, mais je vois qu'on vient encore de se faire doubler par le privé et que De Rochebelle ferait bonne figure en engageant le pas du public. Je n'attends pas de réponse à ce courriel, vous pouvez en faire ce que vous voulez, même le jeter (ce que tout-de-même j'estimerais regrettable). J'espère juste que vous comprenez les avantages de ZAP-Québec et que, vu qu'un jour ou l'autre on va avoir un accès wi-fi à l'école anyway, l'école y pense un bon coup avant d'essayer de se lancer seule dans la gestion d'un accès Internet.

Bonne journée,

Félix GG
»


Et j'y crois.


---------------------
MàJ : Je n'avais pas encore envoyé le courriel donc, après lecture du commentaire de Mireille, j'ai modifié la partie qui parlait de mon CÉtudiant et j'ai finalement envoyé :-) Ci-haut vous avez la version mise à jour!

2 commentaires:

Mireille a dit...

Si je peux me permettre de te donner mon avis sur ta démarche...

C'est une très belle initiative, mais je trouve que tu perds un peu de crédibilité en avançant que le conseil étudiant ne semble pas vouloir aller de l'avant. Ne serait-il pas plus stratégique d'aller rencontrer le conseil et de leur exposer cette lettre et ce que tu comptes en faire? Avec l'appui du conseil étudiant, crois-tu que tes arguments auraient plus de poids?

Il est tentant de faire les choses seul, on en retire généralement plus de reconnaissance. Mais dans ce cas-ci, je crois que tu devrais garder à l'esprit le principal objectif, c'est-à-dire les bénéfices que ton école en retirerait. Pour atteindre cet objectif, tu as besoin de tous les appuis, et SURTOUT celui des autres étudiants.

Bonne chance :)

Le prof en histoire a dit...

Je me permets d'amener la discussion à http://twitter.com/profenhistoire/status/1221883132